VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

CRÉER COMPTE

Qui ?

Windsriders ? qui sommes nous donc ?

Windsriders est une toute petite entreprise, née d'une ballade à deux au Népal, sur les crêtes du Langtang, vers les lacs Gosaikun.

Ce pays est une véritable merveille, avec une nature incroyable, et des montagnes extraordinaires. Les gens qui peuplent le Népal sont gentils, accueillants. La pauvreté y est malheureusement bien présente, très visible à Katmandou notamment.

Nathalie et moi (Philippe) avons été séduit par l'ambiance générale et la générosité des gens rencontrés. De ces échanges, de notre status privilégié d'européens conscients de notre chance, nous avons réfléchi à un moyen d'aider, dans la limite de nos moyens, à l'amélioration du quotidien de quelques enfants.

De cette réflexion, est née Windsriders, avec la mise en place, la fabrication, l'importation et la diffusion de vestes en pur duvet, 100 % fabriquées au Népal.

Nous sommes établis à Thorame Haute, en Haute Provence, dans un joli petit village de montagne, sur le cours du Verdon, en plein coeur d'une région magnifique, encore protégée.

Nathalie est enseignante spécialisée RAZED et CLISS. Actuellement, elle partage son temps entre les différentes écoles de nos vallées, pour aider les enfants en difficulté scolaire.
Philippe est enseignant sportif, DEJEPS Parapente, associé au sein d'Aérogliss, l'école de parapente de Saint André les Alpes. Depuis 94, il écrit pour Parapente-mag, réalisant les tests de voiles.

2011 Premier voyage au Népal
Février 2011

Découverte du Pays, trek au Langtang

Un choc. Une découverte magnifique, d'un pays si beau, et si pauvre à la fois.
Katmandou est une fourmillière, polluée et bruyante, mais avec des quartiers incroyables.

Nous partons vers les lacs Gosaikund, par les bus locaux. Au bout de la vallée, après 2 controles, commence la montée vers les lacs sacrés. Premiers échauffements et premières neiges aussi.

Mars 2011

Retour Maison...Comment aider?

De retour de notre belle balade, sur le toit d'un bus local surchargé, Nathalie et moi évoquons notre envie d'aider. Notre status d'Européens privilégiés (ça se discute, mais sur un plan purement matériel, c'est indéniable. Pour peu que le matériel soit essentiel, il n'en reste pas moins un minimum indispensable), ce sentiment  de décalage immense, mais aussi de fausses valeurs, sont mis à rude épreuve.
Pouvons-nous simplement rester ainsi, consommateurs même un peu éveillés, sans rendre, sans partager ?

Avril 2011

Action... un peu tendus, quand même.

Nous engageons nos maigres économies dans un pari. Celui d'une collaboration éthique avec un petit atelier de confection népalais, visité lors de notre visite. Dans la petite banlieue immédiate de Katmandou, dans une petite maison,  nous avons rencontré une petite équipe, travaillant artisanalement, dans une ambiance détendue mais studieuse. Ils fabriquent des vestes en duvet de bonne qualité et nous avons des idées précises à faire réaliser. Bonne écoute, et premier partenariat.
Le premier arrivage arrive à Nice. Angoisse de la découverte de tout: Douanes, frais de transitaire, marchandise conforme ? Et miracle. Oui, ca colle. Même si certains points de détails sont perfectibles, l'essentiel est là. Premières ventes, sur internet.

Avril 2011 toujours...

choisir qui, et comment aider ...

L'idée initiale est de coupler 2 actions:

1 - Faire réaliser des produits simples, originaux et adaptés au Parapente, par cet atelier népalais, leur assurant ainsi un travail plus régulier.

2 - Mettre en place une petite plateforme de vente (sur internet pour commencer), pour équilibrer nos comptes et dés que possible, reverser, en fonction de nos rentrées, une aide financière à une association caritative choisie sur place pour ces actions. Notre choix, après quelques pérégrinations, se porte sur Thanaka. Cette Association gère sur place 2 orphelinats, et nous parait d'une taille "humaine". Nos premiers contacts sont vraiment formidables.

2012 et suite

C'est parti...

Progressivement, tout se met en place, sans réelles grosses difficultés. Les vestes connaissent un franc succès de par leurs qualités, et aussi l'éthique attachée au projet. Nous sommes loin des tarifs des grosses marques, pour un rendu "chaleur / confort" excellent.
L'effet boule de neige fait le reste: Windsriders petit à petit creuse son nom dans les équipements parapente. Les écoles et boutiques adhérent largement et participent à la diffusion.

Et depuis...

L'aventure continue...

Déja 2016, et l'aventure continue, avec des joies, des frayeurs aussi. Joies dans les échanges: plusieurs voyages au Népal, et plusieurs visites de la maison d'enfant de Duwacot. Instants magiques de partage avec ces jeunes, enfants, adolescents aidés par Thanaka. Des étincelles dans les yeux, et une soif d'apprendre qui nous bouleversent à chaque visite.
Avril 2015 - Tremblement de terre catastrophique au Népal. Les maisons se fissurent, tombent, tuent des milliers de personnes. Nos pensées vont immédiatement vers la population et plus particulièrement vers les enfants. Ouf... Ils sont saufs mais "presque à la rue". Etat d'urgence et mesures d'aide impératives. Thanaka et ses membres assurent vraiment ! Aides sur place, et financières parent à l'essentiel. Nous envoyons ce que nous pouvons...

A ce jour, la situation est stabilisée, meilleure. Merci à tous, à vous qui lisez ces quelques mots, car c'est ensemble que l'aide s'organise.

Aujourd'hui
HAUT